fitness pour femme enceinte

Les bienfaits de l’entraînement pour les femmes enceintes

L’importance de l’exercice pour les femmes enceintes

L’activité physique est prônée comme étant un excellent moyen de garder la forme, ainsi que de se sentir énergique et en meilleure santé. Bien que l’activité physique ait longtemps été proscrite lors de la grossesse, la situation a maintenant évoluée, s’étant virée à 180 degrés, puisque la majorité des professionnels de la santé encouragent maintenant un mode de vie actif pour les femmes enceintes. Plusieurs recherches effectuées au fil des années expliquent que l’activité physique apporte des bienfaits physiques et psychologiques autant à la mère qu’au bébé.

Les bienfaits physiques

Il y a de nombreux avantages physiques à s’entraîner au cours d’une grossesse, que ce soit par soi-même ou en participant à des cours en groupe pour femmes enceintes. En effet, les risques de développement du diabète, d’hypertension artérielle de grossesse, de maux de dos, de tête, de sensation de jambes lourdes, de constipation, puis des symptômes d’incontinence urinaire se voient diminués. La sensation de fatigue sera aussi moins présente, puisque l’activité physique a des répercussions sur l’énergie de n’importe quel individu. Un autre bienfait serait même une meilleure gestion du poids de la mère lors des mois de grossesse et du bébé lors de sa naissance, ce qui peut être très avantageux. Il a aussi été prouvé qu’il y aurait moins de chances que le bébé soit né prématurément et qu’il y ait des complications lors de l’accouchement. Des bénéfices peuvent de plus être observés au niveau de la circulation sanguine, du renforcement des muscles du plancher pelvien et de la facilité du retour à l’état quasi pré grossesse lors de l’accouchement. Une recherche de la part de l’Université de Montréal (UDEM) et du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Sainte-Justine effectuée en 2013 a d’ailleurs comme thèse centrale que l’exercice de la mère pendant la grossesse contribuerait à améliorer le développement du cerveau du bébé !

Les bienfaits psychologiques

Les bienfaits psychologiques de l’entraînement sont tout aussi avantageux. Ils se manifestent avant, pendant, et après l’accouchement. Nous savons tous qu’un bon mental a des répercussions sur la qualité physique. Dans ce sens, plusieurs recherches affirment que l’activité physique améliore l’estime de soi de la femme ainsi que son humeur, diminuant du même coup les risques de dépression. Des effets positifs sont aussi conséquents au niveau de la qualité du sommeil et du bien-être général. Des activités qui font bouger, qu’elles soient courtes ou plus longues, et qui contribuent à l’augmentation du niveau d’énergie de la mère, de sa vitalité ainsi que de son moral, sont des points très importants pour que la qualité de la grossesse soit la plus saine possible !

Vers quels exercices se tourner ?

Que ce soit une marche de 30 minutes, votre «training» habituel plus modéré, ou un entraînement chez des entreprises spécialisées dans les cours pour femmes enceintes (comme nous !), une chose est certaine : toute activité physique amène son lot de conséquences positives ! Puis, une combinaison entre activités cardiovasculaires et musculaires serait pertinente. Bien sûr, vous avez toujours avantage à demander à vos professionnels de la santé ! Ils s’entendent par contre tous pour dire qu’à moins que vous vous entraîniez déjà énormément avant la grossesse, il faut préconiser les exercices à intensité modérée, comme la marche, la natation, le yoga et les cours en groupe regroupant des exercices physiques d’aérobie ainsi que de résistance musculaire adaptés.

Les recommandations pour s’entraîner en toute sécurité

Bien que l’entraînement ait de nombreux avantages, il faut bien sûr que chaque femme écoute les besoins et les signes de son propre corps. Il faut savoir respecter ses propres limites, et davantage y porter attention lors d’une grossesse. Il est d’ailleurs hautement conseillé d’assurer le suivi d’activités physiques avec son médecin avant même de commencer une nouvelle activité. Dans tous les cas, l’adaptation est le mot d’ordre, surtout puisque le corps subit de multiples changements au cours des trimestres. En tout temps, n’hésitez pas à vous informer pour toute situation à des professionnels de la santé ainsi qu’à vos instructeurs de cours de groupe certifiés en exercices pré et post nataux.

 

Bref, une femme s’étant entraînée lors de sa grossesse pose d’importantes bases concernant sa santé et celle de son enfant. Il s’agit d’un investissement à long terme contribuant au bien-être de la mère et de son bébé, sur les plans psychologiques et physiques. Un environnement positif où règne la bonne humeur est l’idéal pour la préparation de l’arrivée du bébé.

 

Sur ce, ne vous inquiétez pas et informez-vous. Les bienfaits sont prouvés lorsque les mouvements et l’intensité sont adaptés à chacune.

Références :

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *